Activités Royales
Samedi 3 Août 2013

SM le Roi pose la première pierre d'un centre d'addictologie et d'un centre de formation et d'animation du tissu associatif à Tanger

SM le Roi pose la première pierre d'un centre d'addictologie et d'un centre de formation et d'animation du tissu associatif à Tanger

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé samedi au quartier Beni Makada à Tanger, à la pose de la première pierre d'un centre de prise en charge des jeunes souffrant de conduites addictives et d'un centre de formation et d'animation du tissu associatif.

Mobilisant des investissements de l'ordre de 11 millions de dirhams (MDH), ces projets, qui seront réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, traduisent la haute sollicitude royale envers les jeunes et la détermination du Souverain de les préserver de toute déviance ou aléa social, de créer l'environnement nécessaire pour les inciter à une plus grande participation à la vie sociale, et de leur dispenser des formations adéquates pour une meilleure intégration socioprofessionnelle.

Ces projets solidaires viennent conforter les multiples actions menées par la Fondation à travers l'ensemble des régions du Royaume et destinées à mettre entre les mains des jeunes les outils nécessaires à leur épanouissement.

Le Centre de prise en charge des jeunes souffrant de conduites addictives, dont la réalisation s'inscrit dans le cadre du programme national mis en œuvre sur hautes instructions royales par la Fondation, en partenariat avec les ministères de la Santé et de l'Intérieur, a pour principal objectif de lutter contre la consommation de drogues et différents types de stupéfiants, surtout par les jeunes.

A l'instar de ceux réalisés par la Fondation dans d'autres villes du Royaume (Casablanca, Oujda, Rabat, Tétouan, Marrakech, Nador, Agadir et Fès), le futur Centre développera des actions de sensibilisation et de prévention contre l'usage des stupéfiants, assurera la prise en charge médicale et sociale des personnes souffrant d'un comportement addictif, et œuvrera en faveur d'une implication effective des familles dans les actions de prévention. Il aura également comme objectifs la réinsertion sociale des personnes concernées, ainsi que l'encadrement et la formation des associations dans le domaine de la réduction des risques, notamment à travers la mise en œuvre et le développement du travail de terrain avec les jeunes gens, les usagers jeunes et les jeunes en danger.

Le Centre sera réalisé sur un terrain domanial de 3.800 m2 et comportera un pôle d'accompagnement social et de réduction des risques abritant des salles de projection, d'informatique, de sport et de réunions, un atelier d'expression corporelle et artistique, un espace de convivialité, un bureau associatif et un bureau "unité mobile". Il disposera également d'un pôle médical comportant des espaces de consultation en médecine générale, en addictologie, en psychiatrie, en psychothérapie de groupe et en psychomotricité, une salle pour les usagers de la méthadone, un bureau d'assistante sociale, une infirmerie, une pharmacie et une salle de repos.

Le Centre de prise en charge des jeunes souffrant de conduites addictives sera réalisé pour un investissement global de 5 MDH, financés à parts égales par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et le ministère de l'Intérieur.

Quant au Centre de formation et d'animation du tissu associatif, il répond au besoin d'encadrement, de soutien et de dynamisation du tissu associatif local, à travers notamment la formation et le renforcement des compétences des associations locales, l'accompagnement des associations et des coopératives en cours de création et la promotion du mouvement associatif par le biais de la consolidation et de l'amélioration de ses potentialités institutionnelles.

Construit sur un terrain de 2.900 m2, le Centre pourra accueillir près de 2.000 bénéficiaires et abritera un hall d'accueil et d'expositions, un bureau de domiciliation des associations nouvellement créées, un espace emploi, une salle informatique, une salle infographie et communication des associations. Il disposera également de quatre salles de groupe, deux salles de formation et de séminaires, une salle de soutien scolaire, une salle d'enseignement des langues étrangères, une bibliothèque - salle de lecture, une buvette et une administration.

Le coût de construction du centre est estimé à 6 MDH, entièrement financés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.