11 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Lundi 12 Mai 2014

La ministre chargée de l'environnement tient une réunion avec les présidents de communes relevant de la province de Ouarzazate

Synthèse vocale
La ministre chargée de l'environnement tient une réunion avec les présidents de communes relevant de la province de Ouarzazate

Mme El Haite appelle à faire de l'écotourisme un élément important d'attractivité touristique

La ministre déléguée auprès du ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, chargée de l'environnement, Hakima El Haite, a appelé à faire de l'écotourisme un élément important d'attractivité touristique au niveau de Ouarzazate.

Le projet de restructuration de la décharge publique et de réalisation d'une station de traitement des déchets dans la commune de Tarmigte, lancé en novembre 2013, permettra la réutilisation des ordures ménagères en tant qu'engrais fertilisants, a-t-elle souligné dans une déclaration à la presse à l'occasion d'une visite de terrain qu'elle a effectuée vendredi pour s'enquérir dudit projet. 

Mme El Haite a relevé que ce projet, réalisé sur une superficie de 25 ha pour un coût de 53,3 millions de dirhams, revêt une grande importance pour la préservation de l'environnement, dans le mesure où il permettra de collecter les déchets de la ville de Ouarzazate (54 tonnes/jour), de la commune rurale de Tarmigte (32 tonnes/jour) et de Taznakht (7 tonnes/jour). 

Par la même occasion, Mme El Haite a donné le coup d'envoi d'une campagne de distribution de sacs écologiques au niveau de la province de Ouarzazate, organisée à l'initiative de l'Association El Mechâal pour le développement et l'éducation. 

La ministre a tenu, par ailleurs, une réunion avec les présidents de communes relevant de la province de Ouarzazate, d'élus et de représentants des services extérieurs et de la société civile, durant laquelle elle a plaidé pour la mise en place d'un modèle de développement local prenant en considération les spécificités environnementales de cette région du Maroc qui connaît une faible pluviométrie. 

Mme El Haite appelle à faire de Ouarzazate une ville durable

La ministre déléguée auprès du ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, chargée de l'environnement, Hakima El Haite, a appelé, vendredi à Ouarzazate, les acteurs locaux à œuvrer pour faire de cette cité une ville durale et un modèle à suivre au niveau international. 

S'exprimant lors d'une réunion tenue avec les présidents de communes relevant de la province, d'élus, ainsi que des représentants des services extérieurs et de la société civile, Mme El Haite a souhaité la mise en place d'un modèle de développement local prenant en considération les spécificités environnementales de cette région du Maroc qui souffre d'une faible pluviométrie. 

Elle a relevé que Ouarzazate est considérée comme une région pionnière en matière de construction durable, estimant qu'il s'agit d'un élément essentiel dans le cadre du programme international des villes écologiques qui adopte des critères liés notamment au niveau d'utilisation de l'énergie renouvelable ou de réutilisation des eaux usées dans l'arrosage des espaces verts.

Mme El Haite a appelé a une adhésion totale de la ville de Ouarzazate à ce programme important.

Pour sa part, le gouverneur de la province de Ouarzazate, Saleh Benyettou, a relevé que le traitement des eaux usées pour leur réutilisation dans l'arrosage des espaces verts revêt une grande importance dans le mesure où c'est un procédé qui est de nature à contribuer à la protection de l'environnement et à la promotion de la ville en tant que destination éco-touristique. 

Le reste des intervenants ont mis l'accent sur les contraintes dont souffre la région, notamment dans les domaines de collecte et de traitement des déchets solides et d'assainissement liquide en milieu rural. 

Le déplacement de Mme El Haite a Ouarzazate été marqué par la visite qu'elle a effectuée au projet de restructuration de la décharge publique située dans la commune de Tarmigte et de réalisation d'une station de traitement des déchets, ainsi que par le lancement d'une campagne de distribution de sacs écologiques au niveau de la province.

(MAP-10/05/2014)