Actualités
Mardi 10 Septembre 2013

Le Chef du gouvernement appelle l'Office national de conseil agricole à accompagner et encadrer les professionnels

Synthèse vocale
Le Chef du gouvernement appelle l'Office national de conseil agricole à accompagner et encadrer les professionnels

Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a appelé, mardi à Rabat, l'Office national du conseil agricole (ONCA) à mobiliser tous ses moyens et ressources pour accompagner, encadrer et former les professionnels notamment en matière de gestion des exploitations, de valorisation et de commercialisation des produits agricoles.

M. Benkirane, qui présidait la première réunion du conseil d'administration de l'ONCA, a également plaidé pour la diffusion et la vulgarisation des résultats des recherches appliquées dans le secteur agricole pour qu'elles soient accessibles aux agriculteurs.

Le chef de l'exécutif a exhorté l'Office, en tant qu'établissement public, à focaliser son attention sur la large tranche des petits agriculteurs, notamment les femmes et les jeunes, compte tenu de leurs moyens limités en matière d'orientation et de conseil.

M. Benkirane a mis l'accent, dans ce sens, sur l'importance de faire bénéficier les petits et moyens agriculteurs de ces services qui constituent, en plus du financement, l'un des éléments clés pour développer et promouvoir le secteur agricole qui emploie près de 40 pc de la main œuvre active et participe à hauteur de 19 pc au PIB.

Cette réunion est destinée à poser les fondements de l'organisation de l'Office et à tracer les contours de son plan d'action en vue de lui permettre de s'acquitter de ses missions, notamment en ce qui concerne l'application de la politique gouvernementale en matière de conseil agricole, a-t-il mis en avant.

Le Chef du gouvernement a, par ailleurs, indiqué que l'un des objectifs du plan Maroc Vert consiste à dépasser les contraintes pesant sur le secteur agricole, surtout la faiblesse de la production due essentiellement au manque d'accompagnement et d'orientation agricole qui ne profitent qu'à 5 pc des petits agriculteurs.

Il a aussi insisté sur l'importance de la stratégie nationale en matière de conseil agricole, élaborée en 2010 pour accompagner la mise en œuvre du plan Maroc Vert, laquelle vise le renforcement du rôle de l'Etat dans ce domaine et le développement du conseil agricole privé.

M. Benkirane a noté, d'autre part, que la création de l'ONCA s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du rôle de l'Etat en la matière, rappelant que l'Office est venu remplacer les institutions auparavant chargées du conseil agricole, à l'instar des centres de développement agricole et des centres d'investissement agricole qui relèvent des centres régionaux d'investissement agricole.

L'Office est donc appelé à consolider les acquis de ces institutions, valoriser les ressources humaines et logistiques dont elles disposent et rationaliser leur gestion, tout en coordonnant ses actions avec les services centraux et extérieurs du ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime ainsi qu'avec l'ensemble des intervenants.

Après avoir félicité la directrice générale de l'Office, Fatiha Berrima, pour sa nomination à la tête de cette entité, le Chef du gouvernement a appelé à accélérer la mise en place des bases organisationnelles nécessaires au bon fonctionnement de l'Office.

A l'ordre du jour de cette première réunion du conseil d'administration, figuraient plusieurs points relatifs à l'organisation de l'ONCA, au statut général de ses fonctionnaires ainsi qu'à sa gestion financière et comptable.

Les travaux du conseil ont été marqués par l'adoption du projet du budget pour l'exercice en cours et l'approbation de la décision portant sur la création d'une commission d'audit, conformément aux recommandations du Code marocain des bonnes pratiques de gouvernance des entreprises et établissements publics.

- MAP -