13 °C Clear sky Rabat

Actualités
Lundi 24 Novembre 2014

M. Laenser participe à Malabo au 2eme Sommet du partenariat Afrique-Turquie

Synthèse vocale
M. Laenser participe à Malabo au 2eme Sommet du partenariat Afrique-Turquie

Le ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire, Mohand Laenser, a pris part du 19 au 21 novembre a Malabo, en Guinée Equatoriale aux travaux du 2eme Sommet du partenariat Afrique-Turquie dont le Maroc est l'un des pays fondateurs.

A cette occasion M. Laenser a été reçu en audience par le Chef de l'Etat Equato-guinéen, Obiang n'Guema Mbasogo à qui il a transmis les salutations fraternelles de Sa Majesté le Roi. Au cours de cette audience le Président de la République de Guinée Equatoriale a chargé M. Laenser de transmettre à Sa Majesté le Roi, ses chaleureuses et fraternelles salutations et ses voeux de bonheur et de prospérité et lui a fait part également de sa ferme volonté de renforcer davantage les relations d'amitié et de coopération avec le Maroc, indique un communiqué du ministère de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire.

Ce Sommet a été marqué par la participation des Chefs d'Etat de Turquie, du Benin, du Congo, de Mauritanie, du Niger, du Tchad, du Zimbabwe aux côtés du Président de la Guinée Equatoriale.

Les travaux du Sommet ont abouti à l'adoption d'un plan d'action et de mise en oeuvre d'un programme ciblant les secteurs et les projets prioritaires de coopération entre les deux parties et d'une Déclaration politique dans laquelle les participants réaffirment leur attachement aux buts et principes énoncés dans la Déclaration d'Istanbul de 2008 qui demeure le cadre de référence de ce Partenariat.

Les participants ont également réaffirmé, à cette occasion, leur volonté de renforcer davantage leurs relations de coopération dans les domaines économiques, sociaux et culturels.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Laenser a déclaré que l'Afrique, qui est aujourd'hui devenue le moteur de la croissance mondiale, a amorcé son émancipation et son décollage économique et a plus besoin de partenariats gagnant-gagnant que d'aides conditionnées.

M. Laenser a également rappelé que le Maroc, fidèle à son ancrage africain et à son legs historique panafricaniste, a mis l'Afrique au centre de ses préoccupations et de ses choix stratégiques dans une démarche globale et intégrée visant le développement d'une coopération sud-sud novatrice, solidaire et mutuellement bénéfique.

Dans le cadre de cette stratégie, M. Laenser a souligné que le Maroc, sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, a développé avec plusieurs pays africains amis, une démarche globale et intégrée englobant à la fois la promotion de la paix et de la sécurité et le développement humain durable, à travers, notamment, des actions de coopération agissante, l'édification de projets structurants, l'assistance et la coopération technique, la formation des cadres et la contribution à la préservation de l'identité culturelle et cultuelle des populations africaines.

De même qu'il a souligné que le Maroc ne cesse de plaider pour une véritable intégration économique sous-régionale et pour la création d'espaces ouverts permettant la libre circulation des biens et des personnes et favorisant l'investissement et la création de richesses et d'emplois.

Lors de ce Sommet les actions entreprises par la délégation marocaine conjuguées à celles du pays hôte ont permis de remettre ce partenariat sur les bases qui ont été agréées lors de sa création en 2008, à savoir, que c'est un partenariat liant l'ensemble des pays africains et la Turquie, mettant ainsi en échec les manoeuvres tendant à le faire dévier de ses principes fondateurs.

(MAP-24/11/2014)