25 °C Clear sky Rabat

Actualités
Mardi 20 Juillet 2021

Programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées: Plus de 283.700 bénéficiaires au titre de l'année scolaire 2020-2021

Programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées: Plus de 283.700 bénéficiaires

Un total de 283.758 personnes, dont 275.981 femmes, ont bénéficié du programme national de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées et à travers la télévision et internet au titre de l'année scolaire 2020-2021, indique le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

 

Depuis son lancement en l’an 2000, le programme national de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées a profité à un total de 3.911.384 personnes, dont 3.459.817 femmes, soit un taux de 88,46 pc, a précisé le ministère dans un communiqué.

Pour assurer la mise en œuvre dudit programme le ministère a mobilisé près de 7.000 mosquées et a chargé quelque 8.000 encadrants, 1.200 coordinateurs et conseillers pédagogiques et 360 formateurs pédagogiques, ajoute la même source, notant que le ministère des Habous et des Affaires islamiques vise l’inscription de 300.000 bénéficiaires au titre de l’année scolaire 2021-2022.

Dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de prévention contre la propagation de la pandémie du Covid-19, le ministère, poursuit le communiqué, a adopté le système d’enseignement à distance via la télévision et internet, programmant quelques 180 épisodes éducatifs pour le premier et le second niveau chacun, diffusés sur la chaîne de télévision «Assadissa» et disponibles également sur les sites électroniques du ministère et de la chaîne.

Pour une large adhésion des bénéficiaires à ces programmes, le ministère avait mis en place des campagnes médiatiques pour amener les apprenants à suivre les épisodes programmés et à participer régulièrement aux groupes interactifs animés par les encadrants pédagogiques, a poursuivi la même source, soulignant la mobilisation de tous les moyens électroniques et des méthodes pédagogiques appropriés pour garantir la continuité de l’opération d'apprentissage.

De même, afin d’assurer l’efficience et l’efficacité de l’opération d'apprentissage, le ministre a organisé des cours de soutien à distance ont été, l’objectif étant de renforcer le principe d'équité et d'égalité des chances, a précisé la même source, qualifiant d'honorables les résultats obtenus lors de l'année scolaire 2020-2021.

Le ministère a, en outre, indiqué qu’il avait procédé, en collaboration avec les délégations régionales des Affaires islamiques, à la mise en place d’un contrat-programme visant à améliorer les résultats et la qualité du programme et à accroître son rendement, ainsi que d'un « plan d'action annuel » élaboré conformément aux principes d'efficacité, de gouvernance et de qualité, afin de contribuer à la mise en œuvre des Hautes Orientations Royales ayant trait à la déconcentration administrative, à la régionalisation avancée et à la bonne gouvernance.

Il s'agit également de la mise en application des dispositions de la loi-cadre N° 51.17 relative à l'éducation, à la formation et à la recherche scientifique, de la contribution à la mise en œuvre du nouveau modèle de développement, et de la mise à niveau du programme de formation et d'enseignement religieux dans le Royaume, a-t-on précisé.

Afin d'améliorer le mode d'apprentissage à distance, le ministère réorganise le contenu andragogique et pédagogique du programme d'alphabétisation dans les mosquées, et à travers la télévision et Internet, pour le premier et le second niveau, et a préparé, à cet effet, de nouveaux contenus éducatifs.

(MAP-20/07/2021)