Actualités
Mercredi 5 Mars 2014

Signature d'un accord de partenariat pour développer les compétences des apprentis en matière de création et de management des entreprises

Synthèse vocale
Signature d'un accord de partenariat pour développer les compétences des apprentis en matière de création et de management des entreprises

Un accord cadre de partenariat a été signé, mercredi à Rabat, visant à développer les connaissances et les compétences des élèves et apprentis dans les domaines de la création, de gestion et de management des entreprises.

Signé entre le ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar et le président de l'Association Injaz Al-Maghrib, M'hammed Abbad El Andaloussi, cet accord ambitionne également de renforcer les compétences des écoliers afin de faciliter leur accès au marché de travail et de développer l'esprit d'entreprendre chez eux.

En vertu de cet accord, qui s'inscrit dans le cadre des orientations de la charte nationale d'éducation et de formation, le ministère s'engage à intégrer des matières sur les techniques et outils de création et de gestion des entreprises dans le programme scolaire des élèves, et à appeler les académies régionales de l'éducation et de la formation et les délégations provinciales à s'insérer dans ce projet.

Dans ce cadre, le ministère s'engage à nommer un coordonnateur national chargé de la mise en oeuvre des dispositions de cet accord de partenariat et de communiquer avec les personnes chargées des programmes, outre l'évaluation des activités réalisées et des élèves en matière de la culture entrepreneuriale.

Pour sa part, l'association veillera à mobiliser les ressources humaines et financières nécessaires afin d'assurer une formation de qualité aux bénéficiaires desdits programmes, tout en évaluant d'une manière régulière leurs aptitudes et compétences.

"Cet accord vise à renforcer la culture entrepreneuriale des élèves, tout en les aidant à construire leurs projets professionnels, à travers la capitalisation sur les expériences des entrepreneurs mises à leur disposition", a expliqué M. Belmokhtar.

Le ministre a, en outre, assuré que cette convention ambitionne de faciliter l'ouverture des établissements scolaires sur le monde de l'économie et le marché du travail.

De son côté, M. El Andaloussi a indiqué que cet accord vise à permettre aux élèves et étudiants universitaires de créer des entreprises étudiantes susceptibles de s'intégrer dans les chantiers de développement du Royaume, soulignant que la formation dans le domaine de la création et de gestion des entreprises devra commencer dans les villes de Rabat, de Casablanca et de Tanger avant de généraliser cette expérience aux autres villes du Royaume.

Il a relevé que des études font ressortir que 30 pc des bénéficiaires d'une formation dans ce domaine ont pu créer leurs propres entreprises à l'âge de 25 ans.

(MAP-05/03/2014)