14 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Mercredi 25 Novembre 2020

Le Comité européen pour le soutien du plan d'autonomie au Sahara appelle l'UE à encourager la solution politique

Le Comité européen pour le soutien du plan d'autonomie au Sahara appelle l'UE à encourager la soluti

Le Comité européen pour le soutien du plan d'autonomie au Sahara a appelé l’Union européenne (UE) à encourager les efforts onusiens visant à trouver une solution politique basée sur la proposition marocaine.

«Notre ONG lance un appel aux autorités européennes compétentes en vue d'appuyer pleinement les démarches menées par le Maroc afin de garantir la libre circulation des personnes et des biens dans la zone d’El Guerguarat et d'encourager les efforts onusiens visant à trouver une solution politique définitive, juste, pragmatique et durable basée sur le plan d’autonomie élargie en respect de l’intégrité territoriale des États », lit-on dans une lettre adressée par le Comité au Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère et la sécurité Josep Borrell et à différents responsables à la Commission et au Parlement européens.

Dans cette lettre, le Comité exprime son «soutien plein et entier au Royaume du Maroc, un allié sûr dans notre politique de Voisinage et un partenaire stratégique de l'Union Européenne, pour son respect du cessez-le-feu et son intervention pacifique contre le blocage de la zone tampon d’El Guerguarat au Sahara causé par les miliciens du mouvement séparatiste du front polisario dont les liens avérés avec les réseaux du terrorisme et du trafic de drogue au Sahel est un secret de polichinelle».

Le Comité dénonce «les agissements irresponsables du front polisario et son appel à la guerre en violation totale des accords de cessez-le-feu ».

Ces agissements, ajoute-t-il, «constituent une menace réelle à la paix et à la stabilité de toute la région et s’opposent diamétralement au référentiel de valeurs sur lequel s’est construite l’Europe », soulignant «avec force et insistance que la circulation des personnes et des biens à la frontière entre le Maroc et la Mauritanie s’érige en droit fondamental et non négociable et de surcroît garanti par le Droit International ».

L’ONG européenne attire l’attention sur «la propagande mensongère des milices polisariens fantasmant sur la création d’un micro-état dans la région du Sahel qui, en plus d'être instable, constitue une menace qui plane continuellement sur l’Europe en raison de la proximité géographique d'une part et des enjeux géostratégiques de l'autre, sans oublier que cette région sahélo-saharienne constitue, de l'avis des experts sécuritaires, un terrain propice et un vivier pour les mouvements radicaux et terroristes ».

MAP 25/11/2020