Actualités
Vendredi 27 Septembre 2013

Le Maroc commence à récolter les fruits de son approche genre dans le développement

Synthèse vocale
Le Maroc commence à récolter les fruits de son approche genre dans le développement

Le Maroc commence désormais à récolter les fruits des approches genre en matière de stratégies de développement initiées ces dix dernières années, a souligné, vendredi à Marrakech, la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Mme Bassima Hakkaoui.

Intervenant à l'occasion du 61ème Congrès des femmes chefs d'entreprises mondiales (FCEM) qui se tient à la Cité ocre du 25 au 28 septembre, Mme Hakkaoui a mis en avant l'engagement du Maroc pour garantir une pleine intégration de la femme dans le développement socio-économique du Royaume, lequel engagement a été consacré par les dispositions de la nouvelle constitution qui a instauré les bases d'une véritable égalité des chances entre l'homme et la femme. 

"Partant de sa prise de conscience que l'égalité des chances et la lutte contre toutes les formes de discriminations ont été incluses parmi les indices de développement humain, le gouvernement marocain a élaboré un Plan pour l'égalité des sexes 2012-2016, avec une vision claire et intégrée", a relevé Mme. Hakkaoui.

La mise en place de ce Plan permettra, à coup sûr, aux femmes de contribuer, sur le même pied d'égalité avec les hommes, au développement économique et social du pays, a-t-elle ajouté.

Dans ce cadre, Mme Hakkaoui a souligné que la création du Fonds de soutien à l'entreprise féminine constitue lui aussi un mécanisme très important à même d'encourager l'entrepreneuriat des femmes au Maroc.

La ministre a par ailleurs, souligné que le partenariat entre tous les secteurs gouvernementaux, le secteur privé et la société civile est susceptible de surmonter les obstacles relatifs à la formation et à l'accès aux financements.

Mme Hakkaoui a fait savoir qu'il y a une coordination étroite entre son département, la société civile et les organisations professionnelles dont l'Association des femmes chefs d'entreprises du Maroc (AFEM) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGME) en vue de promouvoir davantage l'égalité des chances et l'accès des femmes aux postes de décision. 

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI et la Présidence effective de SAR la Princesse Lalla Meryem, cet événement d'envergure internationale est organisé par l'Association des femmes chefs d'entreprises du Maroc (AFEM) sous le thème "Femmes entrepreneures, des valeurs sûres pour une performance durable".

La manifestation, dont la cérémonie officielle a été présidée par SAR la Princesse Lalla Meryem, a été marquée par un message de SM le Roi Mohammed VI adressé aux participantes de ce congrès qui connait la participation de plus de 800 femmes du milieu de l'entreprenariat et chefs d'entreprises venues de 70 pays.

Lors de ce 61ème Congrès des FCEM (25-28), une série d'ateliers, de symposiums et de panels ont été animés par des experts et des décideurs de haut niveau depuis jeudi.

Les thématiques débattues portent notamment sur "l'inter-culturalité et la territorialité: atouts pour le développement", "les opportunités d'investissement en Afrique et dans les pays du Golfe", "promouvoir l'export dans les entreprises féminines", "l'innovation et la culture du progrès", "un investissement socialement responsable pour une performance durable" et "des valeurs partagées pour la génération de talents".

-MAP-