Actualités
Mercredi 27 Juillet 2022

Le Maroc et Costa Rica appelés à donner une nouvelle impulsion à leur coopération bilatérale

 Le Maroc et Costa Rica appelés à donner une nouvelle impulsion à leur coopération bilatérale

Le Costa Rica et le Maroc, qui sont dotés de potentialités importantes, sont appelés aujourd'hui à donner une nouvelle impulsion à leur coopération bilatérale à tous les niveaux.

Dans une interview à la chaine d’information marocaine M24 diffusée lundi, le président de Costa Rica a estimé qu’à ce stade « la seule chose à faire est de déployer plus d'efforts dans une relation, qui est déjà très forte dans le domaine diplomatique, mais qui devrait être encore plus forte dans les domaines culturel, politique, économique, d'exportation, des investissements et de tourisme »

M. Rodrigo Chaves a ajouté que dans un monde en perpétuel changement, « le Maroc, comme le Costa Rica, sont des pays qui se modernisent très rapidement et nous voulons établir des relations d'intérêt mutuel ».

Passant en revue les énormes potentialités des deux pays dans les domaines agricole et touristique, le chef de l’Etat costaricain a énuméré, dans le cas du Maroc, le désert, la Méditerranée et une histoire millénaire. Dans le cas du Costa Rica, M. Chaves a mis l’accent sur la nature luxuriante, les montagnes, les jungles et les plages tropicales, invitant à encourager le tourisme vers ces deux destinations tellement différentes.

M. Chaves a aussi appelé à promouvoir les échanges commerciaux et les investissements entre les deux pays. A titre d’exemple, « il existe des groupes touristiques au Maroc qui peuvent investir au Costa Rica, en plus de continuer à collaborer sur le volet culturel, à travers une relation gagnant-gagnant dans le cadre de la coopération sud-sud », a-t-il insisté.

Dans le même contexte, M. Chaves s’est félicité de l’action commune menée par le Maroc et le Costa Rica « dans le centre de développement de l'organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE), qui est l'organisation chargée de promouvoir et partager les meilleures politiques publiques dans le monde ».

M. Chaves a poursuivi que le Maroc pourrait constituer une porte d'entrée de Costa Rica vers « l’énorme continent africain dont la population avoisine celle de la Chine ou de l’Inde », tout comme le Costa Rica qui peut constituer une porte d’entrée du Maroc en Amérique centrale, et au-delà, vers l’ensemble du continent américain.

A ce propos, M. Chaves a expliqué que « le Costa Rica est lié par des accords de libre-échange avec presque tous les pays de la région, notamment le Mexique, les États-Unis et le Canada », ce qui permettrait à des opérateurs marocains d’exporter leurs produits vers ces pays « sans payer de droits de douane et avec un accès préférentiel ».

(map 26/07/2022)