22 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Vendredi 16 Juillet 2021

Les enjeux de la profession d'architecte au centre d'une rencontre avec le ministère de tutelle

Les enjeux de la profession d'architecte au centre d'une rencontre avec le ministère de tutelle

Les enjeux de la profession d'architecte ont été au centre d'une rencontre, tenue jeudi à Rabat, entre le Conseil national de l'Ordre des architectes et le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville.

La rencontre, ayant réuni le nouveau président et les nouveaux membres élus du bureau du Conseil national de l'ordre des architectes et les responsables du ministère, a porté entre autres, sur les enjeux auxquels la profession d'architecte est actuellement confrontée, après les rudes épreuves vécues durant la pandémie du Covid-19, particulièrement en matière de méthodes de travail.


En effet, la conjoncture exceptionnelle liée à la propagation de la pandémie, poussera inévitablement à l’accélération du processus de dématérialisation, à l’innovation et à la transformation numérique pour répondre aux effets critiques sur l’activité des architectes.

Des représentants du conseil ont annoncé, à cette occasion, l'élaboration d'une nouvelle feuille de route répondant aux attentes actuelles, ainsi que la création de comités thématiques, mettant en exergue l'importance de la formation continue pour le développement de la profession.

Ils demeure nécessaire, selon eux, d'améliorer les conditions de travail de l'architecte, appelant le ministère de tutelle à un soutien d'envergure.

Dans une déclaration à la chaîne d’information M24, le président du Conseil national de l’Ordre des architectes, Chakib Benabdellah a relevé que cette rencontre a été une occasion d’exprimer les attentes de l’Ordre en matière de réforme législative, dont la révision de la loi relative à l'exercice de la profession d'architecte et à l'institution de l'Ordre national des architectes et de l’arrêté relatif aux marchés publics.

La directrice de l’architecture au ministère, Salma Benzoubir a pour, sa part, mis en évidence les enjeux auxquels est confrontée la profession d'architecte, dans le cadre de la régionalisation avancée, pour la lutte contre les disparités sociales et la promotion du développement régional.

Lors de cette rencontre, l’Ordre des architectes a été appelé à se doter d’un modèle de management moderne et réactif, à travers la mise en place d’un système de veille capable de répondre aux impératifs d’encadrement de la profession et de diffusion de l’information pertinente et cohérente.

Dans ce sens, les architectes ont été invités à veiller, activement, à l’amélioration du cadre architectural et paysager des espaces urbains et ruraux selon les spécificités locales et régionales des territoires.

De même, la révision du partenariat qui lie le ministère et l’Ordre, a été évoquée, dans le but de mettre en place un nouveau cadre contractuel à même d’intégrer l’expérience et les enseignements capitalisés, ainsi que les enjeux actuels liés aux grands chantiers de réforme, notamment la numérisation, la simplification des procédures et le partage de l’information.

Enfin, l’Ordre national des architectes et les conseils régionaux ont été appelés à davantage d’implication dans les politiques publiques et programmes du Ministère, ayant trait au développement des territoires ruraux, afin d’améliorer les conditions de vie de la population cible et d’assurer un développement résilient et inclusif à ces territoires.

(MAP-16/07/2021)