Actualités
Vendredi 8 Octobre 2021

Les "mutations" tous azimuts dans les provinces du Sud mises en avant devant la 4è commission de l'AG de l’ONU

Les

Les profondes mutations que connaissent les provinces du Sud du Maroc, notamment sur le plan socio-économique, ont été mises en avant, jeudi à New York, devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU.

Dans ce sens, M. Godwin Ichimi, chercheur au "Nigerian Institute for International Affairs" (NIIA), a relevé que ces provinces vivent désormais au rythme d’une transformation remarquable à la faveur de programmes multisectoriels de développement et d’investissement, notant que la région présente l’un des indices de développement les plus élevés dans le Royaume, particulièrement en matière de santé, d’éducation et d’infrastructures.

Il a également fait observer que le Maroc “doit être salué” pour les efforts consentis dans cette partie du territoire national afin de renforcer la dynamique de réforme et de développement à travers des projets structurants et des chantiers d’envergure.

M. Ichimi a, par ailleurs, mis en garde contre les menaces "existentielles" qui guettent la région et mettent aussi en danger la paix et la sécurité internationales, notamment les fléaux du terrorisme et de l’extrémisme violent, estimant que la communauté internationale doit se départir de son "attitude passive" pour résoudre le conflit qui persiste dans la région.

Il a, à cet égard, appelé à trouver une solution définitive à ce différend régional sur la base de l’initiative marocaine d’autonomie. “Le plan d’autonomie présenté par le Royaume représente une feuille de route vers un règlement pacifique de la question du Sahara marocain”, a-t-il insisté.

L’intervenant n’a pas manqué de mettre en exergue les contributions du Maroc à la dynamique de développement et à l'unité de l'Afrique, ainsi que son rôle dans la préservation de la paix et de la sécurité internationales.

-MAP-08/10/2021