Actualités
Jeudi 26 Mai 2022

Les villes intelligentes sont conçues pour répondre aux effets des changements climatiques et aux attentes des citoyens

Les villes intelligentes sont conçues pour répondre aux effets des changements climatiques et aux at

Les villes intelligentes sont conçues pour répondre aux effets des changements climatiques et aux attentes des citoyens en termes de santé, transport, éducation, espaces verts, divertissement et sécurité, entre autres, a affirmé, mercredi à Casablanca, la ministre de l'Aménagement du Territoire National, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville, Fatima Ezzahra El Mansouri.

Dans une allocution lue en son nom par Mme Latifa Nenhani, directrice de l'Aménagement du Territoire au ministère à l'occasion de l'ouverture des travaux de l'édition 2022 du "Smart City Casablanca Symposium", organisée sous le thème "L’intelligence communautaire et l’innovation low-tech", Mme El Mansouri a souligné que cette thématique est importante et bénéfique dans la mesure où elle s'assigne comme objectif de mettre en relief l’innovation et l’intelligence communautaire pour la résilience des villes et des territoires et l’amélioration du cadre de vie et des services urbains et du bien être des citoyens.

Selon elle, à l’échelle nationale, le Maroc est entré depuis des décennies dans une phase d’accélération d’urbanisation étant donné que les villes marocaines abritent 65 pc de la population, produisent 75 pc du PIB et drainent 70 pc des investissements, notant que ce symposium se veut un espace de dialogue et de partage d’expériences et d’opportunités de développement en matière de transition vers des villes marocaines résilientes, durables, inclusives et intelligentes.

Pour sa part, la présidente du Conseil de la Ville de Casablanca, Nabila Rmili, a mis l'accent sur l'importance de la thématique de ce symposium dans la mesure où elle aborde une technologie simple, peu onéreuse et accessible à tous, notant que la commune a intégré la transformation digitale comme axe stratégique de son plan de développement et s’est engagée dans un développement urbain intelligent et durable pour instaurer un climat de confiance entre l’administration et ses usagers.

Et d'ajouter que la métropole a été la première ville à se doter d’un schéma directeur de transformation numérique, ainsi que de plusieurs plateformes numériques comme "Rokhas" ou le guichet unique qui sont déjà opérationnelles pour assurer l’accessibilité des usagers aux services administratifs et simplifier les procédures, notant qu'en dépit de ses efforts, la ville de Casablanca est toujours en quête de renforcer sa transformation digitale pour se positionner en tant que hub africain et attirer des entreprises innovantes.

A cette occasion, elle a annoncé le lancement d’une nouvelle plateforme numérique destinée aux Casablancais "Casachikaya" qui va permettre à partir de 15 juin prochain aux citoyens de soumettre leurs doléances.

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, "Smart City Casablanca Symposium" est initié par Casablanca Events en partenariat notamment avec la wilaya de Casablanca-Settat, le ministère de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la Famille, l'Université Mohammed VI Polytechnique et l'Université Hassan II de Casablanca.

Cette nouvelle édition de Smart City Casablanca Symposium se propose de réfléchir à la relation entre le citoyen et la technologie low-tech afin de résoudre les grands défis de l'urbanisation et de la métropolisation. La thématique de cette année est traitée sous un triptyque urbanistique, économique et écologique. Cette convergence de l'humain et des low-tech laisse ainsi entrevoir le potentiel de l’intelligence collective dans la co-conception et la co-construction de la ville dite smart tout en mobilisant les outils, ressources, biens et services appropriés.

MAP: 25/05/2022