Actualités
Jeudi 6 Mars 2014

M. Benabdallah reçoit le ministre français délégué auprès de la ministre de l'Egalité des territoires et du logement, chargé de la Ville

Synthèse vocale
le ministre français délégué auprès de la ministre de l'Egalité des territoires et du logement, chargé de la Ville, François Lamy

Seule une approche globale pourrait faire face à "la grande problématique" que revêtent les bidonvilles, a indiqué jeudi à Rabat, le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la politique de la ville, Nabil Benabdallah.

"Il est impératif de répondre quantitativement à la demande en logements à travers des politiques de mise à niveau urbaine et de restructuration des quartiers qui doivent être abordées de plein fouet", a souligné M. Benabdellah, lors d'une réunion de travail avec le ministre français délégué auprès de la ministre de l'Egalité des territoires et du logement, chargé de la Ville, François Lamy. 

M. Benabdallah a également précisé que le phénomène de transition d'une société principalement rurale à une société urbaine a généré le développement d'habitat "souvent insalubre", ce qui constitue une pression sur le secteur.

Sur un autre registre, il a précisé que le secteur fait face à d'autres défis notamment en matière de densification du tissu urbain et d'expansion spatiale des villes avec la création de villes nouvelles, qui contribuent à refaçonner le paysage urbain marocain.

De son côté, M. Lamy a exposé l'expérience française dans le domaine de l'habitat.

M. Benabdellah : le relogement des habitants de douar El Oued à Salé, une opération réussie dans le domaine de la lutte contre les bidonvilles au niveau de la ville

L'opération de relogement des habitants de douar El Oued constitue une opération réussie dans le domaine de la lutte contre les bidonvilles à Salé et s'inscrit dans le cadre d'une vision globale de la politique de la ville, a indiqué le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah.

Dans une déclaration en marge d'une visite de terrain, M. Benabdellah qui était accompagné de François Lamy, ministre délégué auprès de la ministre française de l'Egalité des territoires et du logement, chargé de la Ville, a indiqué que le programme de recasement des habitants des bidonvilles connaît un progrès sur plusieurs plans, notant que des efforts importants seront déployés en 2014 au niveau des villes de Témara, Salé et Casablanca, tout en poursuivant les actions menées dans d'autres villes pour qu'elles soient déclarées villes sans bidonvilles.

Après avoir souligné les difficultés et les entraves qui se dressent devant les opérations de lutte contre les bidonvilles dans les villes de Témara, Salé et Casblanca, le ministre a relevé que des projets importants, qui concernent notamment le bidonville de Sahb El Caïd à Salé, seront mis en oeuvre, tout en veillant à poursuivre les opérations réalisées au niveau des carrières de Thomas, Sekouila et douar Zerama à Casablanca et à accorder davantage d'intérêt à cette problématique des bidonvilles au niveau de la ville de Témara.

Au cours de cette visite de terrain, il a été procédé à la présentation de l'état d'avancement du projet de relogement des habitants de douar El Oued, le plus ancien bidonville à Salé (5 hectares), dont le nombre de bénéficiaires est estimé à 1.128. 

(MAP-06/03/2014)