Actualités
Mercredi 5 Avril 2023

Maroc/BM: Signature d'un accord de prêt relatif au financement du programme "Appui au secteur de l'éducation"

Maroc/BM: Signature d'un accord de prêt relatif au financement du programme

Un accord de prêt relatif au financement additionnel du programme "Appui au secteur de l'éducation" a été signé, mercredi à Rabat, par le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, et le Directeur du Département Maghreb et Malte, Moyen-Orient et Afrique du Nord à la Banque mondiale, Jesko Hentschel, en présence du ministre de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa.

Intervenant lors de la cérémonie de signature, M. Lekjaa a fait savoir que ce financement additionnel s'élève à 250 millions USD, ce qui portera le financement total du programme à 750 millions USD.

Il a également souligné l'importance capitale de cet accord qui vise à poursuivre l'accompagnement des réalisations de la réforme de l'éducation dans le Royaume, ainsi qu'à relever les défis et enjeux de cette réforme.

Ce financement additionnel permettra également un appui technique de 12 millions USD pour aider le Maroc à atteindre les objectifs ambitieux de la feuille de route stratégique.

De son côté, M. Benmoussa a mis en évidence l'importance de cet accord de prêt qui soutient parfaitement, a-t-il dit, la mise en oeuvre de la feuille de route stratégique 2022-2026 du ministère de l'Éducation Nationale, du Préscolaire et des Sports.

Et d'ajouter que ledit programme vise en effet à établir un environnement favorable à la prestation de services d'éducation préscolaire de qualité, améliorer les pratiques d'enseignement dans l'éducation de base et renforcer les capacités de gestion et de responsabilisation le long de la chaîne de prestation de services éducatifs.

Pour sa part, M. Hentschel a noté que l'accord vise à soutenir les efforts du Royaume dans l'amélioration de l'environnement et des capacités d'apprentissage des enfants.

Ce financement additionnel permettra de faire un focus sur la qualité tout en tablant sur des résultats importants du côté quantitatif avec "100.000 enfants additionnels du préscolaire et 12.000 enseignants", a-t-il indiqué.

Ledit programme est structuré autour de trois composantes : la première porte sur l'établissement d'un environnement favorable à la prestation de services d'éducation préscolaire de qualité grâce à la mise en place d'un programme de formation pour les éducateurs du cycle préscolaire, le déploiement d'un système de formation au profit de 20.000 éducateurs et éducatrices du cycle préscolaire et le développement d'un cadre et la mise en œuvre d'outils pour mesurer la qualité de l'environnement d'apprentissage au préscolaire.

La deuxième orientation concerne le soutien de l'amélioration des pratiques d'enseignement dans l'éducation de base en améliorant les modèles de sélection, de recrutement, d'insertion et de déploiement des enseignants, en consolidant un modèle de formation cohérente, coordonnée et globale et en mettant en place des cours de formation en ligne et une plateforme technologique pour le partage du savoir.

Enfin, la troisième orientation vise à renforcer les capacités de gestion et de responsabilisation le long de la chaîne de prestation des services éducatifs en numérisant les données recueillies au niveau des écoles dans le système d'information et de gestion de l'éducation (MASSAR), en mettant en place un mécanisme d'évaluation et d'appréciation pour la réalisation de projets scolaires comprenant des lignes directrices, des règles pour le suivi et le feedback et en créant un système d'évaluation aux niveaux provincial et régional.

MAP: 05/04/2023