9 °C Clear sky Rabat

Actualités
Mercredi 27 Octobre 2021

Ouverture à Kigali de la 2ème réunion ministérielle UA-UE avec la participation du Maroc

Ouverture à Kigali de la 2ème réunion ministérielle UA-UE avec la participation du Maroc

La seconde réunion ministérielle préparatoire du prochain Sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA) s'est ouverte, mardi à Kigali, avec la participation des ministres des Affaires étrangères issus des deux organisations continentales. 

Le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, M. Nasser Bourita, représente le Royaume à cette réunion présidée conjointement par le Ministre des Affaires Étrangères de la RDC, M. Christophe Lutundula, dont le pays préside actuellement l'UA, et le Haut Représentant de l'Union Européenne pour les Affaires Étrangères et la Politique de Sécurité et Vice-Président de la Commission Européenne, M. Josep Borrell.

La délégation marocaine comprend également M. Mohamed Methqal, Ambassadeur, Directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), M. Omar Amghar, directeur de l’Union européenne et des processus méditerranéens au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger et M. Redouane Adghoughi, directeur des Affaires européennes au ministère.

Lors de cette réunion, les ministres des Affaires étrangères de l’UE et de l’UA devront faire le point sur les progrès accomplis depuis le cinquième sommet UE-UA (Abidjan, 29-30 novembre 2017), en procédant à un échange de vues sur le partenariat UE-UA ainsi que sur les moyens de renforcer la coopération.

Dans la perspective du sixième sommet UE-UA, qui doit se tenir à Bruxelles au début de 2022, les ministres ont recensé les priorités, perspectives et défis communs les plus importants à inscrire à l'ordre du jour, citant notamment la riposte face à la pandémie de la Covid-19, le renforcement de la résilience, l'investissement dans les transitions écologique et numérique, la paix, la sécurité et la gouvernance mondiale, les migrations et la mobilité ainsi que la promotion de l'éducation de la science et le renforcement des compétences.

Selon les organisateurs, un communiqué conjoint contenant les conclusions et les priorités identifiées sera adopté à l’issue de la réunion ministérielle. 

-MAP-26/10/2021