Actualités
Jeudi 1 Juin 2023

Signature d’un mémorandum d’entente pour la construction au Maroc de la 1ère Gigafactory d’Afrique

Signature d’un mémorandum d’entente pour la construction au Maroc de la 1ère Gigafactory d’Afrique

Un Mémorandum d’entente a été signé, mercredi à Marrakech, entre le gouvernement marocain et le groupe sino-européen “GOTION High-Tech” pour définir les contours d’un projet de GIGAFACTORY, la première d’Afrique, et de son écosystème intégré dans le Royaume.

Paraphé en marge de la première de édition du “GITEX Africa”, par le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques Publiques, Mohcine Jazouli, et le président de GOTION High-Tech, Li Zhen, en présence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et de plusieurs responsables marocains et chinois, ce mémorandum vise à renforcer la coopération dans les domaines liés aux énergies renouvelables et leur usage essentiellement dans la production des véhicules électriques.

A travers ce partenariat, le Royaume envisage de s’associer à un acteur clé du secteur des énergies renouvelables et de la mobilité électrique, qui compte pour actionnaire de référence le groupe automobile Volkswagen, précise-t-on dans un communiqué conjoint.

Ainsi, le groupe sino-européen GOTION High-Tech, leader dans le secteur de la mobilité électrique, envisage la mise en place d’un écosystème industriel de production de batteries pour véhicules électriques et de systèmes de stockage d’énergie au Maroc, indique le document, expliquant que pour l’étude de son projet d’investissement, GOTION High-Tech a sélectionné le Maroc qui s’est imposé en tant que leader de l’industrie automobile en Afrique, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

L’investissement du groupe GOTION High-Tech permettrait la mise en place de solutions complètes de production de batteries pour une capacité qui pourrait atteindre 100GWh/an à terme, et serait localisé dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, dans la commune de Bouknadel, relève la même source.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette cérémonie, M. Zhen a expliqué que la signature de ce mémorandum traduit les efforts visant à soutenir le secteur des énergies renouvelables au Maroc, tout en saluant le rôle de SM le Roi dans la mise en œuvre de la stratégie énergétique dans ce domaine.

Ce partenariat tend également à renforcer la transition des énergies fossiles vers des énergies propres et décarbonées, a-t-il souligné, ajoutant que ce partenariat s’articule autour de la promotion de l’utilisation de l’énergie solaire et éolienne, tout en examinant les meilleurs moyens pour son stockage.

Après avoir relevé que le Maroc dispose d’importantes potentialités et ressources éoliennes et solaires, M. Zhen a fait savoir que son groupe est en train d’élaborer un projet d’investissement sur des solutions de stockage d’énergie, qui vise, selon lui, à fournir de l’énergie verte à l’ensemble de la population et à contribuer au développement économique du Maroc, outre la mise en œuvre de la stratégie globale de décarbonation.

Pour sa part, M. Jazouli a mis en relief l’importance que revêt ce mémorandum portant sur l’implantation d’une “géante” usine de production des batteries pour véhicules électriques au Maroc.

Il s’agit d’une première étape nécessaire en perspective de la signature d’une convention d’investissement, qui doit permettre le lancement d’une Gigafactory, à même de conforter la position du Maroc en tant qu’acteur majeur de l’industrie automobile, a-t-il soutenu.

La mise en place de cette plateforme au Maroc permettra la création de 30.000 postes d’emploi sur 10 ans, a fait savoir le ministre, précisant que l’implantation de cette importante structure nécessitera un investissement estimé à 65 milliards de DH à l’horizon de 2030.

Les nombreux atouts que présente le Maroc, notamment son positionnement affirmé comme une plateforme compétitive et décarbonée de la production automobile, permettent également d’offrir aux principaux opérateurs du secteur une solution fiable et crédible pour l’implantation d’unités de production afin de servir les principaux marchés mondiaux.

Leader du secteur des batteries électriques, GOTION High-Tech compte près de 20.000 employés dans le monde, répartis sur plusieurs sites en Asie, Europe et Amérique du Nord.

GOTION High-Tech a réalisé en 2022 un chiffre d’affaires de 3,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 122,59 % par rapport à l’année précédente. L’entreprise est un leader de l’industrie en ce qui a trait à certaines technologies clés, telles que la technologie de batterie LFP, NMC et semi-solide 210 Wh/kg LFP et 360 Wh/kg. Le groupe GOTION est coté aux bourses de Shenzhen (Chine) – Stock Code 002074 et Zurich (Suisse) – ISIN Code US38349T1060.

Le Royaume du Maroc est le leader continental dans la production automobile avec un secteur totalement intégré dans la chaîne de valeur automobile mondiale. Le secteur automobile marocain dispose d’un capacitaire devant atteindre 1 million de véhicules par an. 90% de la production automobile est exportée à travers plus de 75 pays dans le monde. Les deux constructeurs automobiles installés sont intégrés dans un écosystème de près de 250 fournisseurs internationaux de rangs 1, dont 30 du top 100 global players mondial, tels que Magna, Aptiv, Sumitomo, Valeo, Denso, Lear, Marelli, Faurecia, ou encore Plastic Omnium.

La cérémonie de signature a été marquée par la projection d’un film institutionnel qui jette la lumière sur les retombées positives de l’investissement dans les énergies propres, les axes de la coopération maroco-chinoise, notamment dans le domaine économique et les résultats escomptés de la création de cette usine.

(map 31/05/2023)