Actualités
Lundi 7 Juillet 2014

Visite du rapporteur de la commission des affaires politiques et de la démocratie de l'APCE au Maroc

Synthèse vocale
Visite du rapporteur de la commission des affaires politiques et de la démocratie de l'APCE au Maroc

Mme Bouaida s'entretient avec le Rapporteur de la Commission des questions politiques et de la démocratie de l'APCE

La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida a eu, mardi à Rabat, un entretien avec le rapporteur de la Commission des questions politiques et de la démocratie de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Bogdan Klich.

Au cours de cette entrevue, Mme Bouaida s'est félicitée de la qualité des relations entre le Maroc et le Conseil de l'Europe, rappelant l'engagement du Royaume à renforcer les liens avec les différentes instances européennes, un "engagement qui s'inscrit dans l'esprit du Statut avancé et la politique de voisinage adoptée en 2011 par le Conseil de l'Europe".

Mme Bouaida a également salué l'état d'avancement de la mise en œuvre du Plan d'action Maroc-Conseil de l'Europe intitulé "Priorités 2012-2014" pour le Maroc dans le cadre de la coopération avec le voisinage, tout en mettant en avant la dynamique créée à travers la réalisation des objectifs définis conjointement dans le cadre dudit plan d'action avec la contribution de l'ensemble des acteurs marocains concernés par les différents volets de coopération.

La consolidation d'une coopération novatrice avec le Conseil de l'Europe, conjuguée à la promotion des valeurs partagées, constitue le meilleur gage pour la concrétisation des objectifs et intérêts communs, a-t-elle souligné.

En outre, la ministre déléguée a mis l'accent sur l'excellente coopération liant l'APCE au Parlement marocain qui bénéficie, depuis juin 2011, du Statut de Partenaire pour la Démocratie auprès de l'APCE.

Par ailleurs, les deux responsables ont saisi cette occasion pour aborder plusieurs thématiques d'intérêts communs.

(MAP-08/07/2014)

L'APCE salue les efforts du Maroc pour le renforcement de la démocratie et des droits de l'Homme

Le rapporteur de la commission des affaires politiques et de la démocratie de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Bogdan Klich a salué, lundi à Rabat, les efforts consentis par le Maroc pour le renforcement de la démocratie et des droits de l'Homme, soulignant que le Royaume représente un modèle, au niveau de la Méditerranée méridionale, en matière de partenariat avec l'Union européenne (UE).

"Je salue, et je ne suis pas le seul à le faire, les efforts déployés par le Maroc dans le domaine de la démocratie et des droits de l'Homme, notamment par l'adoption d'une nouvelle Constitution", a-t-il dit lors d'une réunion avec les présidents et représentants des groupes parlementaires à la Chambre des représentants.

M. Klich a, par ailleurs, fait part de la disposition du Conseil de l'Europe à apporter davantage de soutien au Maroc dans les différents domaines en lien avec la mise en oeuvre des dispositions de la Constitution, la démocratie, la suprématie de la loi, la parité et la liberté de la presse.

Pour lui, le statut du Maroc en tant que partenaire pour la démocratie auprès de l'APCE offre une occasion précieuse de promouvoir la coopération bilatérale, le Royaume représentant un "modèle pour les pays de la rive sud de la Méditerranée, voire aussi pour les Etats de l'Europe de l'ouest".

D'autre part, le responsable européen a souligné qu'à travers ce déplacement, il entend s'informer en profondeur des avancées accomplies au niveau des institutions démocratiques et d'examiner les perspectives des programmes à venir dans le domaine de la promotion de la démocratie.

Pour leur part, Chaoui Belassal, président de groupe de l'Union constitutionnelle, Milouda Hazeb, présidente du groupe authenticité et modernité et Omar Hjira du groupe istiqlalien pour l'Unité et l'Egalitarisme, Mohamed Amer du groupe socialiste et Ouadie Benabdellah du groupe du Rassemblement national des indépendants, ont passé en revue les dispositions relatives au renforcement de la démocratie et des droits humains, introduites par la nouvelle Loi fondamentale.

Ils sont aussi mis en avant le rôle assuré par l'institution législative dans la mise en application de la constitution, soulignant que la loi Fondamentale a stipulé l'obligation de promulguer l'ensemble des lois organiques liées aux institutions de gouvernances et aux autres institutions pendant la législature en cours et ce, dans le cadre d'une approche participative.

Les députés ont également fait valoir les pas franchis par le Maroc dans le domaine de la liberté d'expression, de la parité et de la justice sociale, comme ils ont abordé le débat en cours sur l'élaboration des lois électorales et la régionalisation avancée.

En outre, ils ont exprimé la volonté commune de développer et d'approfondir la coopération entre le Maroc et l'UE dans les différents domaines, notamment pour ce qui est de l'interaction entre le parlement marocain et l'APCE. 

M. Biadillah s'entretient avec le rapporteur de la commission des questions politiques et de la démocratie au sein de l'APCE

Le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, s'est entretenu, lundi, avec le rapporteur de la commission des questions politiques et de la démocratie au sein de l'Assemblée parlementaire du conseil de l'Europe (APCE), Bogdan Klich en visite de travail au Maroc jusqu'au 11 juillet.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de cette entrevue, M. Biadillah a indiqué que les discussions ont porté sur les questions relatives à la femme, la démocratie, les droits de l'Homme, l'édification de l'Etat des institutions, l'enfance et à la régionalisation avancée.

Les discussions avec le responsable européen ont été "franches et approfondies", a-t-il souligné, ajoutant qu'il a exposé des sujets importants relatifs au rôle de la femme dans la vie politique et le droit de l'accès à l'information garanti par la Constitution.

M. Biadillah a fait savoir qu'il a discuté avec le rapporteur de la commission des questions politiques et de la démocratie des retombées positives des 4 réunions de la Chambre des conseillers avec l'APCE qui ont été axées sur la participation de la société civile, le rôle de l'opposition et le contrôle de l'action gouvernementale.

(MAP-07/07/2014)