Actualités
Vendredi 13 Mai 2022

Le chef de la diplomatie saoudienne se félicite des relations étroites et fraternelles unissant les deux Royaumes

Le chef de la diplomatie saoudienne se félicite des relations étroites et fraternelles unissant les

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le Prince Faisal bin Farhan Bin Abdellah Al-Saoud, s'est félicité, mercredi à Marrakech, des relations étroites et fraternelles unissant les Royaumes du Maroc et d’Arabie Saoudite.

S’exprimant lors d'un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita, à l’issue des travaux de la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech, le chef de la diplomatie saoudienne a mis en avant la profondeur des relations entre les deux pays frères qui célèbrent cette année le 65ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques, saluant le soutien du Maroc à la candidature du Royaume d'Arabie Saoudite pour abriter l'exposition universelle (Expo 2030).

La Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech a été l’occasion d’aborder diverses questions d’intérêt commun, a affirmé le Prince Faisal bin Farhan, mettant en lumière la réussite de la première session des consultations politiques maroco-saoudiennes, tenue récemment à Riyad, et qui se poursuivront en juin prochain à Rabat.

S’agissant de la lutte contre le terrorisme, le ministre saoudien des Affaires étrangères a souligné le rôle central joué par la Coalition mondiale contre Daech dans le domaine de la lutte anti-terroriste, ainsi que l’importance de la coopération et de la coordination entre les différents pays pour mettre un terme à cette menace.

Pour sa part, M. Bourita a affirmé que le Maroc et l'Arabie Saoudite entretiennent des relations de coordination permanentes, notant que "les intérêts suprêmes du Royaume d'Arabie Saoudite constituent des intérêts stratégiques pour le Royaume du Maroc".

Ces entretiens ont été l'occasion de renforcer davantage les relations bilatérales, a-t-il ajouté, relevant que les deux Royaumes partagent les mêmes visions sur plusieurs questions régionales et internationales.

MAP 12/05/2022