10 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Vendredi 10 Mai 2013

Les relations entre Rabat et Washington

Synthèse vocale
Relations Maroc USA

Les relations stratégiques qui lient, depuis des siècles, le Maroc aux Etats-Unis constituent "un partenariat transatlantique fondateur", a souligné Abdelmalek Alaoui, président de l'association marocaine d'intelligence économique (AMIE).

"Il s'agit d'un partenariat transatlantique fondateur qui est fondée à la fois sur la confiance mutuelle qui trouve ses racines dans une coopération ancienne qui part du positionnement qu'avait adopté feu SM Hassan II", a souligné M. Alaoui dans une interview à la MAP. 

 
Ce partenariat, poursuit M. Alaoui, "se situe aujourd'hui dans le prolongement naturel de cette entente, notamment sur le plan de la coopération sécuritaire, de la convergence de vue sur le dialogue interculturel et interreligieux, et de la convergence de vue en termes politiques sur la nécessité d'avoir un espace géostratégique maghrébin apaisé qui puisse agir comme un tampon contre toute les formes d'extrémisme". 
 
Abordant l'entretien téléphonique qu'a eu jeudi SM le Roi Mohammed VI avec le président des Etats-Unis, Barack Obama, M. Alaoui a souligné qu'il constitue "un point final magistral à ce que certains ont pu qualifier de brouille passagère entre le Maroc et les Etats-Unis". 
 
Au cours de cet entretien, intervenu à la suite de l'échange de lettres entre les deux Chefs d'Etat, SM le Roi et le Président Obama se sont félicités des résultats probants obtenus à la faveur de cet échange de lettres, a indiqué un communiqué du Cabinet Royal. 
 
Sa Majesté le Roi a remercié le Président Obama pour son implication personnelle et efficace et pour les instructions claires données à cet effet à son Administration, démontrant par là-même son attachement à l'excellence des relations avec le Maroc, souligne le communiqué.
 
Les deux Chefs d'Etat ont également décidé de renforcer les relations bilatérales, déjà historiques et profondes, et ce, dans tous les domaines de coopération, notamment dans le cadre du dialogue stratégique établi, en 2012, entre les deux pays alliés. 
 

L'entretien téléphonique entre SM le Roi et le Président Barack Obama, un rappel du caractère structuré, durable et équilibré du partenariat stratégique Maroc-Etats Unis  

  
L'important entretien téléphonique, jeudi, entre SM le Roi Mohammed VI et le Président Barack Obama, à l'initiative de ce dernier, vient démontrer encore une fois que le partenariat stratégique séculaire entre le Maroc et les Etats Unis est une affaire sérieuse, structurée, durable et équilibrée, qui ne peut faire l'objet ni de hold-up, si habile soit-il, ni d'un fric frac aussi pervers puisse-t-il être.
 
Les relations bilatérales entre les deux pays bâties sur le socle d'un traité d'amitié vieux de plus de 225 années, le premier jamais signé par les Etats Unis avec un pays tiers, exprime aussi une tendance lourde de signification, légitime dans ses aspirations et stratégique dans sa vision qui renseigne sur la profondeur, la densité et le caractère substantiel de ce partenariat unique, maintes fois qualifié d'exemplaire par les responsables des deux pays. L'appréhension de ces relations à cette aune permet de gérer l'adversité quand elle survient et de corriger les trajectoires quand il y a parfois des distorsions ou des erreurs de parcours.
 
Sur le plan personnel, cet appel exprime la confiance et la haute estime qui marque les rapports entre Sa Majesté le Roi et le Président Obama, qui se traduit par une communication directe, empreinte de compréhension des priorités mutuelles et des intérêts nationaux vitaux des deux pays.
 
Par rapport à ce qui fonde l'avenir de notre pays, à savoir sa cause nationale, cet appel vient exprimer que la méthodologie de résolution du conflit choisie par le Maroc trouve un soutien décisif et résolu au plus haut sommet du pouvoir américain, qui a, maintes fois, qualifié le plan marocain d'autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, de proposition "sérieuse, crédible et réaliste". 
 
Pour rappel, cette posture a été la position des Etats Unis sous trois administrations depuis l'administration Clinton à celle d'Obama en passant par l'exécutif que dirigeait le Président George W. Bush. Cette proposition fait aussi l'objet d'un soutien sans équivoque et bi-partisan au Congrès des Etats Unis avec ces deux chambres.
 
Cet appel vient, d'autre part, mettre en avant la singularité du modèle démocratique marocain dans son environnement régional, sous le leadership clairvoyant et expert de Sa Majesté le Roi, qui avait mis en oeuvre des réformes avant-gardistes qui n'ont pas attendu le Printemps arabe pour trouver leur expression concrète sur le terrain.
 
La communication téléphonique entre le Souverain et le Président Obama confirme, par ailleurs, que l'intervention substantielle et décisive de SM le Roi avait été déterminante dans le rétablissement de la trajectoire du Conseil de sécurité sur la question, que d'aucuns voulaient instrumentaliser, de renouvellement du mandat de la Minurso. 
 
Rappelons que lors de cette conversation téléphonique, le Président américain a invité Sa Majesté le Roi à effectuer une visite à Washington, au courant de l'année 2013. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a également invité le Président Barack Obama à se rendre en visite au Maroc. Ils se sont mutuellement félicités de l'intérêt qu'offrait cette double échéance.
 

L'entretien téléphonique entre le président Obama et SM le Roi confirme le soutien de l'Administration US à la vision du Maroc concernant la question du Sahara  

  
 Le président américain Barack Obama, à travers l'entretien téléphonique qu'il a eu jeudi avec SM le Roi Mohammed VI, a confirmé le soutien de l'Administration US à la vision du Maroc concernant la question du Sahara, a indiqué Manar Slimi, professeur universitaire et président du Centre maghrébin pour les études sur la sécurité et l'analyse des politiques.
 
M. Obama "a transmis un message aux pays voisins selon lequel le Maroc demeure le premier allié stratégique dans la région", a déclaré M. Slimi à la MAP, ajoutant qu'à travers cette communication téléphonique, le Chef d'Etat américain, "s'est adressé à certaines organisations américaines pour réitérer la position de l'Administration US et de la Maison Blanche soutenant le Royaume et ses propositions au sujet de la question du Sahara".
 
Cet entretien témoigne, encore une fois, "de la confiance dont jouit le Maroc auprès des Etats Unis, qui vient s'ajouter au soutien exprimé par la France et l'Espagne à la vision du Royaume concernant la question du Sahara", a-t-il expliqué.
 
Il a même estimé que les relations maroco-américaines "sont devenues plus fortes, après l'incident lié à ce qui a été appelé un projet de résolution américain sur l'élargissement du mandat de la Minurso pour englober la surveillance des droits de l'Homme".
 
Evoquant l'invitation faite par le président américain à SM le Roi pour effectuer une visite à Washington, au courant de l'année 2013, le politologue marocain a considéré que cette visite est de nature à renforcer davantage les relations diplomatiques entre les deux pays et confirme que le Maroc "constitue un modèle de démocratie dans la région arabe".
 
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a reçu, ce jour, un appel téléphonique de M. Barack Obama, Président des Etats-Unis d'Amérique, a annoncé, jeudi, le Cabinet Royal dans un communiqué.
 
Cette importante communication a été convenue, ces derniers jours, à la suite de l'échange de lettres intervenu entre les deux Chefs d'Etat, a précisé la même source. 
 

L'entretien téléphonique entre SM le Roi et le président Obama traduit les liens étroits de confiance unissant les Etats-Unis et le Maroc 

  

L'entretien téléphonique jeudi entre SM le Roi Mohammed VI et le président américain Barack Obama traduit "les liens étroits de confiance qui unissent les Etats-Unis d'Amérique au Royaume du Maroc", a affirmé l'eurodéputé française et vice-présidente de l'Union pour un mouvement populaire (UMP), Rachida Dati. 
 
Lors de cet entretien téléphonique, le président Obama a rendu un hommage appuyé aux réformes voulues par SM le Roi Mohammed VI et qui contribuent à faire du Maroc un modèle de stabilité et de démocratie dans le monde arabe, a indiqué vendredi Mme Dati dans un communiqué. 
 
"C'est fort de cette conviction que le président Obama s'est impliqué récemment et personnellement pour éviter toute dénaturation de la MINURSO dans le travail qu'elle effectue dans les Provinces du Sud", a ajouté l'ex-ministre française de la justice, notant que les Etats-Unis, comme l'Europe, voient dans le Maroc un allié sûr sur lequel ils peuvent compter face aux différentes crises qui secouent le monde arabe et le continent africain. 
 
Mme Dati a, en outre, fait observer que M. Obama ne s'y est d'ailleurs pas trompé en appelant à une intensification du dialogue politique entre les Etats-Unis et le Maroc, notamment sur les questions de sécurité, de défense et de lutte contre le terrorisme. 
 
Et de conclure que le Maroc, grâce à la vision et à l'action de SM le Roi Mohammed VI, s'affirme une nouvelle fois aujourd'hui comme un acteur de tout premier plan sur la scène internationale.