11 °C Clear sky Rabat

Actualités
Mercredi 19 Février 2014

Ouverture du Forum arabe sur la femme et les médias

Synthèse vocale
Ouverture du Forum arabe sur la femme et les médias

Appel à l'élaboration d'une stratégie arabe commune pour promouvoir l'image de la femme dans les médias

Les participants au "Forum arabe sur la femme et les médias" ont appelé, mardi à Marrakech, à l'élaboration d'une stratégie arabe commune pour la promotion de l'image de la femme dans les médias.

Les intervenants dans le cadre de cette rencontre placée sous le thème "Vers des médias arabes équitables", ont plaidé pour la mise en place de cadres juridiques et législatifs interdisant toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes dans les médias.

Intervenant à l'ouverture des travaux de cette rencontre, le ministre d'Etat, Abdellah Baha, a souligné que l'arsenal juridique consacrant la place de la femme marocaine dans la société s'est renforcé par de nouvelles réformes, notamment celle de la Moudawana, du Code pénal et du Code de travail, en plus de la révision de la loi sur la nationalité.

Ces réformes ont été couronnées par l'adoption d'une nouvelle constitution consacrant ces acquis et instaurant le principe de la parité et de l'égalité dans les droits civiques, politiques, socioéconomiques, culturels et environnementaux, a-t-il tenu à rappeler.

Malgré tous ces acquis, beaucoup de contraintes et de défis restent à relever, dont l'amélioration de l'image de la femme dans les médias qui ne reflètent en aucun cas la place qu'elle occupe au sein de la société, a souligné M. Baha.

Tout en admettant que les dernières années ont été marquées par des initiatives visant à renforcer la présence effective et agissante des femmes au sein des médias, le ministre d'Etat a souligné que plus d'efforts restent à déployer, en particulier en ce qui concerne l'élaboration d'une nouvelle stratégie qui devra bénéficier de l'adhésion des différents intervenants, notamment les responsables gouvernementaux, les établissements médiatiques, les centres de recherche et les associations de la société civile.

De son côté, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a relevé que les médias arabes ne s'acquittent pas convenablement de leur mission concernant la promotion de la situation de la femme et l'amélioration de son image.

L'image de la femme dans les médias arabes n'est pas à la hauteur des aspirations et des engagements internationaux des pays arabes, a-t-il déploré, notant que la présence de la femme arabe dans les médias se limite parfois à l'objectif d'accroître l'audience.

Concernant le Maroc, M. El Khalfi a relevé que seulement 27 pc des professionnels des médias sont des femmes, alors que le taux de présence féminine effective dans les postes de prise de décision arrive à peine à 5 pc.

Le ministère de la Communication se penche sur la réforme du secteur audiovisuel et prévoit dans ce cadre des dispositions et des mesures contre toutes les formes d'exploitation et de discrimination envers la femme, a-t-il fait savoir.

Tout en reconnaissant que l'aspect législatif est nécessaire mais demeure insuffisant, le ministre a estimé que toute mesure prise à ce niveau devra être accompagnée par l'adhésion de la société civile pour atteindre les résultats escomptés.

La directrice générale de l'Organisation de la femme arabe, Cheikha Sif Chamsi, a relevé l'absence de cadres juridiques et réglementaires clairs en matière de lutte contre l'exploitation avilissante de l'image de la femme dans les médias.

Elle a par ailleurs appelé à l'élaboration d'une vision arabe "globale et réalisable" qui consacre le rôle de la femme en tant qu'acteur clé dans la société.

La cérémonie d'ouverture de ce Forum a été marquée par la présentation des résultats d'une étude sur l'image de la femme dans les médias arabes.

Initié sur le thème "Vers des médias arabes équitables", par le ministère de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social en partenariat avec l'Organisation de la femme arabe, ce forum connaît la participation de responsables gouvernementaux, d'experts de pays arabes, de représentants d'organisations internationales, d'établissements médiatiques, de centres de recherche et d'observatoires ainsi que d'acteurs de la société civile.

Cette rencontre vise à approfondir la réflexion sur les moyens de promouvoir un traitement médiatique positif et objectif des questions concernant la femme et sur les mesures nécessaires pour promouvoir l'image de la femme dans les médias arabes.

Elle ambitionne également de porter la réflexion sur l'apport des nouvelles technologies de la communication et de l'information, tels les réseaux sociaux, en faveur de la valorisation de l'image de la femme arabe dans les médias.

Les participants à ce forum débattront durant deux jours de thèmes se rapportant à "l'évaluation des politiques et stratégies dans le domaine de la femme et des médias", "le cadre juridique régional et arabe", "les mécanismes de renforcement des capacités d'accès au système d'observation" et "les perspectives de création d'une institution médiatique en charge des questions de la femme arabe".

La femme demeure victime de stéréotypes dans les médias arabes

Les médias arabes persistent encore à véhiculer des stéréotypes négatifs et discriminatoires à l'endroit de la femme et ne reflètent pas ses réalisations, ses acquis et la place qu'elle occupe au sein de la société, a affirmé mardi, à Marrakech, la ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Mme Bassima Hakkaoui.

Intervenant à l'ouverture des travaux du "Forum arabe sur la femme et les médias, à la lumière des changements récents", Mme Hakkaoui a souligné que l'image et la représentation de la femme dans les médias ne reflètent pas sa contribution dans les mutations profondes que connait la société arabe. 

Cette situation s'est encore aggravée avec la libéralisation du secteur de l'audio-visuel avec l'absence d'organismes de régulation qui auraient la charge d'émettre des lignes d'orientation concernant la question de la femme, a-t-elle relevé.

Au sein même des médias dans le monde arabe, les conditions de travail des femmes sont défavorables et marquées par l'inégalité de chances dans l'accès aux postes de prises de décision dans les établissements médiatiques, a-t-elle ajouté.

Et de reconnaitre toutefois que de grands efforts ont été consentis par plusieurs pays arabes en faveur des questions de la femme et leur traitement positif dans les médias. Elle a appelé, à ce sujet, à l'unification et au renforcement des outils de réseautage dans l'objectif d'améliorer l'image de la femme dans les médias.

Mme Hakkaoui a passé en revue les mesures prises par le Maroc pour l'amélioration de l'image de la femme dans les médias, dont notamment l'élaboration d'une Charte nationale en la matière.

Malgré ces efforts, poursuit la ministre, beaucoup de défis restent à relever, notamment en ce qui concerne l'instauration d'une réglementation visant à assurer le respect des principes d'équité et d'égalité hommes-femmes, le renforcement des mécanismes d'observation et de veille, en plus de l'amélioration des conditions de travail des femmes dans les médias et l'accès aux postes de décisions.

Dans ce cadre, elle a fait savoir que son département penche sur la création d'un observatoire dédié à l'amélioration de l'image de la femme dans les médias.

Initié sous le thème "Vers des médias arabes équitables", par le ministère de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social en partenariat avec l'Organisation de la femme arabe, ce forum connait la participation de responsables gouvernementaux, des experts venants de différents Etats arabes, des représentants d'organisations internationales, d'institutions médiatiques, de centres de recherche et d'observatoires ainsi que des acteurs de la société civile.

Cette rencontre vise à réfléchir sur les moyens susceptibles de promouvoir un traitement médiatique positif et objectif concernant les questions de la femme de façon à s'inscrire en conformité avec l'esprit des diverses initiatives pour la promotion des droits des femmes.

Le forum sera également une occasion pour évoquer les mesures nécessaires et les conditions requises pour promouvoir l'image de la femme dans les médias arabes.

Cette rencontre ambitionne également de porter la réflexion sur l'apport des nouvelles technologies de la communication et de l'information, tels les réseaux sociaux, en faveur de la valorisation de l'image de la femme arabe dans les médias.

Les participants à ce forum débattront durant deux jours de thèmes se rapportant à "l'évaluation des politiques et stratégies dans le domaine de la femme et des médias", "le cadre juridique régional et arabe", "les mécanismes de renforcement des capacités d'accès au système d'observation" et "les perspectives de création d'une institution médiatique en charge des questions de la femme arabe".

(MAP-18/02/2014)