13 °C Clear sky Rabat

Actualités
Jeudi 11 Décembre 2014

Participation du Maroc à la réunion préparatoire au 1er Sommet des ministres francophones pour le développement des universités numériques

Synthèse vocale
Participation du Maroc à la réunion préparatoire au 1er Sommet des ministres francophones pour le développement des universités numériques

Le Maroc a participé à la réunion préparatoire au premier Sommet des ministres francophones pour le développement des universités numériques, tenue jeudi soir à Paris en présence de ministres et hauts responsables en charge de l'enseignement supérieur venus d'une vingtaine de pays francophones.

Le Maroc était représenté à cette réunion par le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Lahcen Daoudi.

Au cours de cette rencontre, les participants ont convenu de tenir ce Sommet le 5 juin prochain dans la capitale française, mettant en exergue l'importance du numérique comme levier d'une université en mouvement.

M. Lahcen Daoudi a indiqué, dans une déclaration, que dans un monde en mouvement, le Maroc est appelé à maitriser les technologies de l'avenir et surtout les technologies de l'enseignement. 

"L'enseignement à distance devient une variante fondamentale y compris dans les pays qui ne connaissent pas une massification des étudiants", a-t-il dit, notant que les pays où le nombre des bacheliers augmente à un taux dépassant leurs capacités et leurs infrastructures, n'ont d'autre alternative que d'adopter cette technologie.

Pour le ministre, le Maroc doit tirer profit des expériences en la matière des pays développés de l'espace francophone, comme le Canada, la France ou la Belgique tout en les adaptant à son contexte.

La position du Maroc comme hub pour l'Afrique, a poursuivi le ministre, va lui permettre d'aider les pays du continent à s'approprier cette technologie, qui est un formidable outil d'innovation et de créativité et un accélérateur du rapprochement entre les communautés.

Soulignant l'importance de l'adhésion des enseignants pour la réussite de cette stratégie numérique, M. Daoudi a mis l'accent sur la nécessité pour les étudiants d'être outillés en supports informatiques pour pouvoir développer leurs pratiques pédagogiques.

"Le Maroc est en train d'installer le wifi haut débit non seulement dans les amphis mais dans les enceintes des universités et est sur le point de trouver des solutions afin que chaque étudiant boursier ait un ordinateur pour bénéficier de cette technologie, a-t-il dit.

Le développement des universités numériques a pour objectifs l'élévation du niveau de connaissances et de qualification en formation initiale et continue et la réussite des étudiants.

(MAP-11/12/2014)