Actualités
Mercredi 18 Décembre 2013

Lancement de e-madrassa.ma, premier espace numérique d'apprentissage de la langue arabe dédié aux enfants des MRE

Synthèse vocale
Lancement de e-madrassa.ma, premier espace numérique d'apprentissage de la langue arabe dédié aux enfants des MRE

La Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l'Etranger a lancé, mercredi à Rabat, le premier espace numérique d'apprentissage en ligne de la langue arabe pour les enfants des Marocains résidant à l'étranger (MRE) (e-madrassa.ma).

Cette plateforme, lancée au nom de SAR Lalla Meryem, présidente de la Fondation, est conçue en arabe et en français et permettra aux apprenants d'acquérir des éléments de base de la langue arabe dans sa version simple et pratique afin qu'ils puissent communiquer en cette langue à l'écrit comme à l'oral.

La plate-forme est constituée de trois niveaux, dont le premier, lancé actuellement, dispense 29 leçons, réparties sur trois modules d'apprentissage. 

Ces contenus, qui se présentent comme discipline linguistique respectant les besoins, les compétences et les attentes du public ciblé, font appel aux nouvelles techniques attrayantes et aux méthodes motivantes pour une meilleure stimulation des apprentissages.

En effet, e-madrassa met à contribution les potentialités des nouvelles technologies en vue de diversifier l'offre et de permettre à un large public d'enfants et de jeunes marocains résidant à l'étranger d'accéder facilement et en toute autonomie à un apprentissage en ligne flexible, interactif, convivial et sans contrainte de temps ni d'espace.

Le recours à divers supports pédagogiques (images, séquences audiovisuelles, chants, comptines, contes, jeux, etc) propose à l'apprenant un cadre ludique où l'apprentissage est associé au divertissement. 

Lors de la cérémonie de lancement du premier niveau d'e-madrassa, le président délégué de la Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l'Etranger, Omar Azziman a indiqué que la Fondation s'est engagée à servir l'émigré marocain, à défendre ses droits et à répondre à ses attentes et aspirations, dont le maintien des liens avec son pays d'origine, notamment à travers l'apprentissage de la langue arabe aux générations montantes.

Il a souligné que l'apprentissage de la langue arabe "n'entrave pas l'intégration des membres de la communauté marocaine dans leurs pays d'accueil, mais contribue à une intégration libre résultant de leur responsabilité et leur conscience", ajoutant que les responsables étrangers soutiennent l'apprentissage de la langue arabe et son intégration dans le cursus des établissements scolaires publics.

Le ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar a, pour sa part, relevé que cette expérience reflète la volonté de la communauté marocaine à apprendre l'arabe, soulignant que ce programme vise à maintenir les liens de cette communauté avec la culture marocaine et arabe.

Il a ajouté que cette expérience peut aussi intéresser les autres communautés arabes à l'étranger, compte tenu de l'absence de programmes scolaires qui comprennent l'enseignement de la langue arabe dans certaines villes de résidence de la communauté marocaine.

Selon la Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l'Etranger, un enseignement de la langue arabe à partir des autres langues des pays d'accueil (l'espagnol, le néerlandais, l'italien) sera également proposé sur e-madrassa.ma, au même titre que l'amazigh qui sera enseigné à partir du français puis dans les autres langues.

La cérémonie de lancement a été marquée par des exposés se rapportant aux aspects techniques et pédagogiques de la plate-forme ainsi que sur l'apprentissage de la langue arabe et de la culture marocaine aux enfants de la communauté marocaine établie à l'étranger.

-MAP-