9 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Vendredi 22 Janvier 2021

Oujda : L'UMP à l’heure des Journées internationales de l’intelligence artificielle

 Oujda : L'UMP à l’heure des Journées internationales de l’intelligence artificielle

«Intelligence Artificielle, Data et Ethique» est le thème de la 3ème édition des Journées internationales de l’intelligence artificielle, organisée par l’Université Mohammed Premier d’Oujda (UMPO) avec ses partenaires dans le cadre de ses activités scientifiques.

Les travaux de cette rencontre en ligne de deux jours, qui ont débuté jeudi, connaissent la participation de plusieurs experts, scientifiques et chercheurs chevronnés venus d'horizons différents pour créer un espace de débats et partager les résultats des recherches les plus récentes autour de l’Intelligence Artificielle (IA) et de ses différents domaines et aspects.

Les équipes et laboratoires de recherche de l’UMPO, qui s’intéressent à ces questions depuis des années, ont mis en place ces journées de débats pour ouvrir un espace Sud où il serait possible, dans le cadre d’échanges constructifs, de faire le point en matière de recherche sur l’IA et de faire avancer également le débat sur la régulation et l’accompagnement moral des questions s’y rapportant.

L’organisation de ces journées scientifiques a pour objectif donc, d’étudier les transformations digitales induites par l’intelligence artificielle en mettant la lumière sur les transformations actuelles et futures sur les plans académique, économique ou sociétal ainsi que leurs conséquences sur notre vie quotidienne.

De nombreux panels et sujets sont à l’ordre du jour de cet évènement international. Il s’agit notamment d’approcher les menaces et les opportunités de l’intelligence artificielle, l’impact de l’IA sur les métiers de demain, les risques liés à la généralisation de l’accès aux machines, le développement de l’économie de l’information et les enjeux de l’IA et de la data dans les domaines de la santé, de la justice, de la sécurité, de l’économie et de l’éducation, et bien d’autres.

Ces journées internationales donnent la parole aux scientifiques, aux chercheurs mais aussi aux industriels afin d’échanger sur ces transformations et enjeux, tout en interrogeant les discours éthiques et le cadre législatif y afférents, mais aussi en mettant en place un espace d’échange de bonnes pratiques en la matière.

Ces journées permettent également aux doctorants marocains ou étrangers de présenter leurs travaux de recherche.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée aux locaux de l’Université Mohammed Premier sous la présidence de son président, Yassine Zaghloul, en présence, en ligne, de plusieurs intervenants et d’éminents conférenciers, nationaux et internationaux.

Dans son allocution M. Zaghloul a indiqué que ’’la technologie d’aujourd’hui et de demain nous questionne et chaque nation devrait chercher à se positionner pour ne pas être laissée pour compte’’, notant que l’économie d’aujourd’hui est davantage fondée sur la connaissance et le capital humain.

Et de poursuivre que si la connaissance et quelque part l’innovation est placée au cœur de l’économie, il est du devoir des universités d’œuvrer à améliorer les conditions de création de la connaissance dans les domaines de la science, de la technologie et de l’ingénierie, estimant que cet impératif, semble aujourd’hui beaucoup plus important avec l’accélération de l’usage des systèmes intelligents.

’’Nous ne manquons certainement pas de ressources, ni de volonté ni de capital humain, mais il est primordial pour nous de comprendre que pour pouvoir se positionner sur des questions comme l’IA, la Data, les IOT, il faudra créer des agglomérations et agrégations nécessaires pour enclencher des écosystèmes et produire le savoir nécessaire’’, a encore ajouté le président de l’UMP.

Au Maroc, comme dans le reste du monde, la course aux données Big data et à l’intelligence artificielle est lancée et l’exploitation de ces dernières crée de nombreuses opportunités et de nombreuses perspectives aux entreprises et aux différentes organisations, a-t-il fait remarquer.

Au sein de l’UMP, plusieurs équipes et laboratoires de la faculté des sciences, de la faculté pluridisciplinaire, de l’ENSA, de l’EST, des facultés des Lettres et des Sciences économiques et sociales, sont impliqués dans des recherches se rapportant à l’IA, la Data, les IOT, à l’informatique et au numérique mais également en rapport avec leurs impacts sur la société, a affirmé M. Zaghloul.

-MAP-21/01/2021