Actualités
Jeudi 6 Février 2014

Réunion du Comité central de suivi de la convention relative à la restauration des monuments historiques de la médina de Fès

Synthèse vocale
Réunion à Rabat du Comité central de suivi de la convention relative à la restauration des monuments historiques de la médina de Fès

Une réunion du Comité central de suivi et d'évaluation de la convention de partenariat et de financement relative à la restauration et la réhabilitation des monuments historiques de la médina de Fès s'est tenue, jeudi à Rabat, sous la présidence du ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah.

Dans une déclaration à la presse, M. Benabdellah a indiqué que la réunion du comité central vise à procéder à une évaluation du programme de lutte contre l'habitat menaçant ruine et de la restauration et la réhabilitation des monuments historiques dans la médina de Fès, ajoutant qu'elle constitue l'occasion propice pour examiner les étapes franchies pour la mise en œuvre de ce programme ambitieux.

"Cette rencontre a permis de mettre la lumière sur ce qui reste à faire en la matière pour accélérer la cadence des interventions, a-t-il relevé, faisant état des avancées importantes dans ce domaine.

Le directeur de l'Agence pour le développement et la réhabilitation de la ville de Fès (ADER-Fès), Fouad Serghini a, pour sa part, souligné que cette rencontre, qui intervient après moins d'une année de la signature de deux conventions relatives à la restauration et la réhabilitation de l'habitat menaçant ruine et des monuments historiques de la médina de Fès le 4 mars 2013, est de nature à optimiser les mesures adoptées et d'évaluer les efforts déjà consentis dans ce domaine en partenariat avec tous les intervenants locaux.

La mobilisation des autorités locales, des élus et de la société civile a engendrer l'adhésion des bénéficiaires à ce processus qui a connu l'élaboration de 22 études sur les 27 monuments que compte la médina de Fès, a-t-il indiqué, ajoutant que 17 de ces monuments font l'objet d'appels d'offre.

Il a par ailleurs souligné que les travaux concernant l'habitat menaçant ruine ont déjà commencé avec la participation active des bénéficiaires qui disposent de la possibilité de diriger par eux mêmes les projets de réhabilitation et de restauration avec l'encadrement de l'ADER-Fès et des professionnels du secteur.

M. Serghini a fait savoir que l'approche innovante adoptée dans le cadre des deux conventions a permis de mettre à profit une expérience de plus de 20 ans dans le domaine de la restauration et la réhabilitation de l'habitat menaçant ruine et des monuments historiques.

(MAP-06/02/2014)