Actualités
Jeudi 6 Avril 2023

Signature d’une convention-cadre pour la lutte contre l’exclusion et la précarité des personnes en situation difficile

Signature d’une convention-cadre pour la lutte contre l’exclusion et la précarité des personnes en s

Le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille et la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) ont signé, mercredi à Rabat, une convention-cadre de partenariat visant notamment à promouvoir l’insertion sociale et à lutter contre l’exclusion et la précarité des personnes en situation difficile.

Paraphée par la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, et le Directeur Général de la CDG, Khalid Safir, cette convention s’inscrit dans le cadre des Hautes Orientations Royales relatives à la promotion du secteur social et à l’amélioration des conditions de vie des citoyens, ainsi que la promotion de la situation de la femme, de l’enfant et de la famille.

De même, elle s'inscrit dans la mise en œuvre des axes stratégiques du Nouveau Modèle de Développement, notamment l'axe qui concerne les opportunités d'inclusion et la consolidation du lien social.

Intervenant à cette occasion, Mme Hayar a indiqué que cette convention vise à renforcer la coopération entre le ministère et la CDG en vue d'oeuvrer ensemble pour la promotion du secteur social et l'amélioration des conditions de vie des citoyens.

Et de relever que cette convention-cadre de partenariat inclut de nombreuses mesures pratiques encourageant la numérisation dans divers aspects des services sociaux, y compris la conception et la structuration des programmes, la modernisation des institutions de protection sociale, la facilitation de l'accès aux programmes et services sociaux et la fourniture de financements inclusifs et d'un accompagnement dans une démarche de développement durable.

De même, Mme Hayar a mis en avant la nécessité d'un changement radical dans la manière de fournir les services sociaux et l'assistance en atteignant les objectifs escomptés pour faire face aux mutations profondes qui touchent tous les domaines.

Dans ce contexte, elle a insisté sur l'importance de tirer parti des opportunités offertes par la technologie, dans le développement des programmes sociaux et l'amélioration de leur accès, ajoutant que le ministère, dans le cadre de l'activation du programme gouvernemental 2021-2026, a développé une stratégie d'inclusion sociale innovante et durable.

Pour sa part, M. Safir a expliqué que les axes du partenariat reposent sur la conception des programmes et services sociaux innovants, l'accompagnement des porteurs de projets et l'amélioration de l'efficacité et de l'accessibilité des programmes et services sociaux via la numérisation et les systèmes d'aide financière directe.

Ainsi, il a évoqué la restructuration des institutions de protection sociale, rappelant l'expérience réussie 2017-2018, portant sur la réhabilitation et l'équipement de 120 institutions de protection sociale à travers les différentes régions du Royaume et leurs effets très positifs en termes d'amélioration de la qualité des services.

La convention contribuera également à soutenir les fondements de l'État social, conformément aux mesures contenues dans le programme gouvernemental 2021-2026, ainsi que la mise en place de la stratégie du ministère 2021-2026 baptisée GISSR (Green Inclusive Smart Social Regeneration) qui se veut un instrument pour la réalisation d'un développement social, inclusif, innovant et durable.

Cette convention prévoit la mise en place d'actions portant sur plusieurs thématiques sociales, telles que la conception et la structuration de programmes et de services sociaux ayant un impact sur l'inclusion sociale des personnes les plus vulnérables, l'incubation sociale, la finance inclusive, l'amélioration de l'efficacité et de l'accessibilité des programmes et services sociaux grâce à la digitalisation, ainsi que la modernisation des établissements de protection sociale.

Ce partenariat procède de la volonté des parties de renforcer leurs liens de coopération et de partenariat et d’œuvrer ensemble en faveur de la promotion du secteur social et pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Il marque également une étape importante pour la promotion de l’action sociale, ciblant les catégories en situation difficile et la lutte contre la précarité.

MAP: 05/04/2023